La Cérémonie du Thé - L'Histoire

cérémonie du thé - - Par : Agent 007

La Cérémonie du Thé - L'Histoire

de lecture - mots

Les débuts de la cérémonie du thé

1 - La cérémonie du thé en Chine

La cérémonie du thé est originaire de Chine. Les Chinois, du moins dans les Tang, estime la première boisson au monde à base de thé comme un moyen de cultiver le corps et la sexualité, la dynastie Tang. On peut voir que le processus le plus ancien et le plus parfait du thé est la cérémonie du thé en décoction créée par Lu Yu dans la dynastie Tang.

Dans les dynasties Tang et Song, l'environnement, la pratique, le fonctionnement et les autres rituels de consommation de thé étaient très sophistiqués, avec un certain nombre de règles et de rituels convenus. Les banquets de thé étaient des banquets de cour, des banquets de monastère. On comprend également très bien le rôle des boissons au thé dans la culture du corps et l'alimentation de l'esprit.

sons au thé dans la culture du corps et l'alimentation de l'esprit.

 

cérémonie du thé chinoise


2- La cérémonie du thé au japon

 

 Song Shaoxi en deux ans (1191 - 1193 après J.-C.) a transporté du thé de la Chine au Japon, à partir de ce moment le Japon a commencé à cultiver du thé partout. À la fin de la dynastie des Song du Sud (1259 après J.-C.), le maître zen Nampo Zhaoming est venu au temple de Jingshan dans le comté de Yuhang, dans la province du Zhejiang, en Chine, pour étudier les écritures et échanger la cérémonie du thé du temple, introduisant pour la première fois la cérémonie du thé chinois au Japon. La "classe de rassemblement des choses célèbres" du Japon en a une trace claire : "le début de la cérémonie du thé, dans le Masahide Chikuzen Chongfuji Kaiyama Nanpu Zhaoming.

Jusqu'à l'ère japonaise Toyotomi Hideyoshi, Chili Hugh est devenu une cérémonie du thé japonaise après que le moine, ne tint haut la "cérémonie du thé" que la bannière, et selon le "Livre des Psaumes" résumait la cérémonie du thé en trois règles : " respect,dégustation, silence", apparemment cette théorie de base est influencée par l'essence de la cérémonie du thé chinoise et la formation de ses principales normes de cadre rituel encore originaires de Chine.

 

 

cérémonie du thé japonaise

 

La cérémonie du thé au Japon est apparue très tôt, mais malheureusement le Japon, bien que le concept de "cérémonie du thé" ait été mis en avant très tôt, n'a pas normalisé les rituels de la cérémonie du thé avec une signification traditionnelle. On peut dire que la cérémonie japonaise du thé est lourde d'esprit et légère de forme.

Faire du thé est une chose très simple, si simple qu'il suffit de deux actions : mettre les feuilles de thé et verser l'eau. Nous pouvons déguster cette tisane accompagné de délicieux, savoureux biscuits ou encore de gâteaux pour les plus gourmands. Dans la cérémonie du thé, les rituels sont très compliqués et très élaborés, et les gens ordinaires ne rendraient jamais une si petite affaire de la vie quotidienne aussi compliquée.

 

Comment faire la cérémonie du thé traditionnelle japonaise

La cérémonie japonaise du thé peut sembler un peu trop complexe à comprendre avec tant de types existants, d'outils et de vocabulaire spécifique, mais en fait la cérémonie du thé implique la préparation pratique et esthétique du matcha et la tentative de se connecter avec les invités, et parfois avec la nature à un haut niveau spirituel.

Les étapes de la cérémonie sont la plupart du temps les mêmes, avec des variations légèrement différentes selon la saison, l'école, le moment de la journée, etc. 


Étape 1 : La préparation de l'hôte à la cérémonie

 

La préparation de la cérémonie du thé débute longtemps avant l'heure de la cérémonie du thé. L'hôte se doit de transmettre les informations de la cérémonie aux invités et prédisposer son esprit en laissant derrière lui toutes ses pensées et accorder toute son attention sur l'obtention d'une certaine sérénité et d'un certain équilibre en son fort intérieur.

 

Cérémonie du thé chinoise

 

La préparation pratique commence par le choix des bons outils en tenant compte du moment de l'année ainsi que et de la journée où la cérémonie se déroulera. L'hôte perdure la cérémonie en arrangeant le salon de thé et les ustensiles. 

 

Étape 2 : La préparation des conviés à la cérémonie

 

Les invités se doivent  de se prédisposer mentalement et spirituellement à la cérémonie avant de la rejoindre. Ils doivent spiritualiser leur âmes et purifier leurs pensées.

Avant d'intégrer le fameux salon où la cérémonie aura lieu, les invités doivent attendre l'hôte qui leur exprimera que celui-ci est prêt à les accueillir. Ils se doivent de se nettoyer se débarrasser symboliquement de la "négativité" de l'environnement externe.

Après que l'hôte ai exprimé son souhait de recevoir les invités, ils pénètrent dans le salon par une entrée qui les poussent à se baisser en signe de respect envers l'hôte et les préparations qu'il a mis en place.

Étape 3 : Nettoyage des ustensiles utilisés.

 

La préparation tel que la tradition le veut du matcha ne débute que lorsque l'hôte apporte les ustensiles, les nettoie en face des conviés avant de les mettre à l'oeuvre. Le nettoyage des outils se fait avec concentration et avec des mouvements gracieux. Les ustensiles nécessaires sont disponibles dans notre collection de service à thé japonais afin d'honorer la cérémonie du thé comme il se doit.

Service à thé chinois ancien

Ces mouvements varie d'une forme de cérémonie à l'autre, mais ce qui est essentiel dans la plupart des cérémonies japonaises du thé, c'est la posture de l'hôte qui se doit d'être gracieuse et la valeur visuelle de la façon dont les éléments sont faits durant la dite cérémonie. Aucun mouvement ou mot inutile n'est autorisé pendant la cérémonie, tout ce qui débute avec les ustensiles et se conclue avec le comportement des conviés qui doit être en parfaite harmonie avec les autres.

 

Étape 4 : La préparation du fameux thé matcha

Lorsque les ustensiles sont propres et exposés de façon gracieuse, la préparation du thé matcha débute. Normalement, l'hôte additionne dans le bol dédié au thé trois cuillères de matcha par invité. Juste après avoir mis en place la poudre, l'eau chaude est également versée dans le bol et le résultat est battu en une très légère pâte fine. On ajoute plus d'eau bouillante par la suite.


Étape 5 : Servir le thé matcha traditionnellement

L'hôte montre gracieusement le bol de thé qu'il vient de préparer à l'invité d'honneur et ils substituent leurs bols. Cet invité apprécie le bol et le passe avant d'ajouter un verre. Celui-ci nettoie la bordure du bol de thé puis le donne au prochain convié qui duplique ces même mouvements. Ceux-ci sont dupliqués par tous les invités présents jusqu'à revenir à l'hôte.

 

Étape 6 : Clôturer la cérémonie

Lorsque les invités ont savourés un premier verre de thé, l'hôte essuie le bol de thé. Il le rince dans un premier temps puis nettoie gracieusement le fouet à thé.

 Afin de montrer du respect et de l'admiration pour l'hôte, les convié se doivent d'admirer les ustensiles que l'hôte a utilisé pendant la cérémonie. Ils regardent gracieusement et avec respect les outils utilisés. Quand cette étape est terminée, l'hôte récupère les ustensiles et les conviés quittent le salon afin de clôturer la cérémonie du thé.

C'est ainsi que prend fin cette magnifique cérémonie japonaise du thé.  Dites nous en commentaire si vous avez déjà pratiqué cette cérémonie ou si vous comptez la faire en cette période de confinement !

 

L'art de la cérémonie du thé

La cérémonie du thé est un art comportemental qui exprime certaines manières, personnalités, humeurs, vues esthétiques et pensées spirituelles à travers des activités de dégustation de thé. C'est une combinaison de l'art du thé et de l'esprit, et l'expression de l'esprit à travers l'art de se magnifique breuvage qu'est le thé. Elle a prospéré en Chine sous la dynastie Tang, s'est épanouie sous les dynasties Song et Ming et a décliné sous la dynastie Qing. Le contenu principal de la cérémonie chinoise du thé se concentre sur la beauté des cinq royaumes, à savoir les feuilles de thé, l'eau de thé, le feu, les ustensiles, l'environnement et les émotions, afin d'atteindre le plus haut degré de plaisir du "goût", du "cœur" et de profiter des vertus. Nous retrouvons les bienfaits du thé dans le thé glacé comme dans le thé chaud.

La cérémonie japonaise du thé, qui est connue comme une religion esthétique, est basée sur l'esprit d'harmonie, de respect, de clarté et de silence, et est un héritage des dynasties Tang et Song.

Creusez les connotations de la culture chinoise et explorez en profondeur le renouveau de la culture chinoise. La culture du thé appartient à la catégorie de la culture chinoise, c'est-à-dire aux normes d'étiquette dans tous les détails de la dégustation du thé, en prêtant attention au thé, au feu, à la vaisselle, à l'environnement et à la culture du buveur, aux émotions, etc. pour former une ambiance de beauté.

La connotation de la culture du thé est en fait la connotation de la culture chinoise ; une performance spécifique, parler de la culture du thé doit être combiné avec la culture chinoise traditionnelle. La connotation spirituelle de la culture du mélange se traduit par le thé, l'odeur du thé, la consommation de thé, les habitudes de dégustation du thé et la connotation culturelle chinoise des rituels, combinés pour former une caractéristique culturelle chinoise distinctive d'un phénomène culturel, peut également être considérée comme un phénomène d'étiquette.

La Chine est la patrie du thé, elle a une longue histoire de culture du thé, mais elle a aussi un rituel strict du thé, il y a un style bizarre de manger, de boire du thé et de le laisser s'infuser. La Chine mange et boit du thé depuis au moins 4 700 ans, depuis l'ère Shennong. La cérémonie du thé a un avantage et plusieurs bienfaits (médicinales, antioxydants et aides à l’éliminations des toxines).

Invité à prendre le thé, c'est la première vertu traditionnelle des Han et l'étiquette de l'hospitalité. Jusqu'à présent, les invités arrivant à la maison, doivent toujours préparer une tasse de théine, caféine aromatique. Nous pouvons explorez plusieurs saveurs. Ils existent différents aromes, parfums, type de thé : le thé à la menthe, le thé à la vanille, le thé aux agrumes, thé au citron, thé noir, les tisanes fruités, le thé à la verveine, la liqueur aux gingembres, les infusions au fruits rouges, le thé à la fraise, le liquide au citron vert, le liquide à la mangue, thé aux pamplemousse, le thé à l’oranger, le thé aux rooibos, à la cannelle sans oublier le thé à la framboise sous différents tels qu’en vrac ou en sachets. Ils aiment faire la fête et servir le thé. Prendre le thé est facile et économique, mais aussi élégant et digne. L'adage "l'amitié des hommes est aussi légère que l'eau" fait également référence au parfum, aromes agréable du thé.

Les coutume du thé chez les Chinois Han

 

Les Chinois Han ont également diverses coutumes du thé comme substitut aux cadeaux. Hangzhou, la capitale de la dynastie des Song du Sud, chaque été, chaque famille préparait un nouveau thé, le laisser infuser avec des fruits fins de différentes couleurs, pour donner aux amis et aux parents, voisins, appelé thé des sept familles. C'est une mode de mettre deux fruits verts, ou des olives ou des kumquats, dans un verre de thé bio , suggérant les auspices de la nouvelle année.

La cérémonie du thé était également un rite de passage solennel dans les anciens mariages de la Chine. Ming - Xu Zizhu Shu dans le "thé clairsemé Cao Bao" a dit : le thé ne bouge pas ceci, la plante va naître. Les anciens mariaient le thé à la connaissance, pensant que l'arbre à thé ne peut germer que de la graine dans une plante, qu'il ne peut pas être transplanté, sinon il mourra, de sorte que le thé est considéré comme un symbole de la nature inexorable.

Le temps d'infusion pour préparer le thé (thé vert, thé rouge, thés noirs, thé blanc, thé matcha) est similaire mais les mouvements de la cérémonie varie. La préparation du thé, plus particulièrement du bon thé découle de la façon d'infuser ainsi que de la qualité de ces infusions gourmandes, aromatisés.

Par conséquent, l'engagement populaire des hommes et des femmes à prendre le thé comme rite de passage, la femme à accepter la dot de l'homme, appelé sous le thé ou le service à thé, certains appelés par le thé, et il y a un proverbe qui dit que les deux familles ne mangent pas de thé. De plus, l'ensemble du rituel du mariage est collectivement appelé les trois thés et les six rituels.

 

Les trois thés

Trois thés, c'est-à-dire le prochain thé au moment des fiançailles, le thé du mariage, le thé de la même pièce ensemble. Sous le thé est également connu sous le nom de vin de thé masculin, c'est-à-dire les fiançailles, la famille masculine en plus d'envoyer le poste de pression, pour renvoyer quelques bouteilles de vin de Shaoxing. Il y a également trois cérémonies de thé au mariage. Trois thés, la première tasse de fruits, la deuxième tasse de graines de lotus, les dates ; la troisième tasse est du thé.

La façon dont on le boit, après avoir reçu la tasse : on la tient des deux mains, en la serrant profondément, puis au premier contact avec les lèvres, elle est emportée par la famille. Il en va de même pour la deuxième voie. Dans le troisième plat, vous ne devez boire qu'après avoir incliné les mains. C'est le plus révérencieux des rituels. Ces coutumes, bien sûr, ne sont plus en vigueur actuellement, mais le salut de mariage au thé, toujours utilisé comme une coutume.

PS : L’infuseur avec des arômes chocolat, caramel,ananas, miel, cacao, pommes, noix, bergamote, herbes de province et bien d’autres aromatiques seront bientôt disponibles sur notre site. De nombreuses recettes à base de sancha, de pétales, de plantes, de bourgeons, tanins et d’autres ingrédients également, suivez notre blog pour découvrir tout ça !

Les thés verts permettent la mise en place d'infusion que le sachet de sinensis ne permette pas. La tisane parfumé est une nouvelle approche pour les pays d’Europe.

La Chine est le pays d'origine des théières, mais la Chine n'est pas le seul pays au monde où les théières, verres sont indigènes, et on trouve des théières naturels indigènes dans d'autres pays du monde. Découvrez notre guide ultime pour les théières chinoises. Cependant, le monde reconnaît la contribution exceptionnelle de la Chine à l'humanité dans le domaine de l'industrie du thé, principalement en raison de la découverte et de l'utilisation du thé comme plante et de son développement en une culture du thé splendide et unique en Chine, et qui s'est progressivement étendue aux pays voisins de la Chine et au monde entier.

Dans le monde arabe, la cérémonie du thé est également présente. Celle-ci est moins importante qu'en Chine ou qu'au Japon. Elle est également très différente en terme de pratique. Certains accessoires et bijoux arabes sont primordiaux pour effectuer la cérémonie dans les règles de l'art. Un collier prénom arabe est quasi indispensable. Nous en parlerons plus en détail dans un prochain article de blog !


Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir nos articles directement dans votre boîte mail.

Bienvenue... C'est votre jour de chance !

Vous êtes sur le point de gagner de superbes récompenses, êtes-vous prêt ?

* Vous ne pouvez tourner la roue qu'une seule fois.
* Si vous gagnez, votre coupon ne sera valable que 20 minutes.
* Coupon à usage unique.

70% des récompenses ont déjà été réclamées... dépêchez-vous !

Félicitation ! Vous avez Gagné !

Votre code de réduction est réservé pour :
VOTRECODE
m
s
Non merci, je n'aime pas les cadeaux !